A

Appel

A

Résumé

Les mutations ont été étudiées depuis plus d’un siècle, mais jamais observées directement dans des cellules individuelles, ce qui a entravé la caractérisation de leur dynamique et la quantification de leurs effets. Nous l’avons fait récemment chez Escherichia coli en développant une nouvelle méthodologie (L. Robert et al. Science).

Notre approche pour l’étude des mutations se fait à l’échelle de la cellule unique, en temps réel et à haut débit. Notre approche combine la microfluidique, la vidéomicroscopie, l’analyse d’images automatisée, et un tag fluorescent du système de réparation des mésappariements (mismatch repair).

Nous proposons ici d’étendre notre approche et de développer de nouveaux outils pour contrôler quantitativement la dynamique de mutation et la force de sélection agissant sur les cellules lors de l’accumulation des mutations. Nous développerons également un logiciel d’analyse d’images automatisé dédié.

Ainsi, nous construirons un système intégré, au niveau de la cellule unique, pour étudier les mutations et l’évolution via un réglage fin des facteurs clés guidant les changements évolutionnaires.

É

Équipes