Du 09 au 13 mars s’est tenue la première édition de l’opération Sciences Pour Tous inter-DIM  (NB : plus d’infos sur l’opération « Sciences pour tous » en fin d’article).

Soutenus par la Région Ile-de-France, quatre « Domaines d’Intérêt Majeur » (DIM) se sont associés pour proposer aux élèves de 3èmedu collège Les Pyramides d’Evry, un stage d’une semaine de découverte des sciences… dans toutes leurs DIMensions !

Chaque DIM participant à l’opération a organisé une journée de la semaine avec un ou plusieurs partenaires de son réseau :

  • Le DIM ELICIT, qui porte sur les technologies innovantes pour la recherche en biologie, a ouvert la semaine le lundi, au Laboratoire d’Hydrodynamique (LadHyx) de l’École Polytechnique
  • Le DIM Qi², le réseau de recherche sur la qualité de l’air, a accueilli les collégiens mardi, au Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA) de l’Université Paris-Est Créteil
  • Le DIM SIRTEQ, portant sur les technologies quantiques, a poursuivi le programme au Laboratoire de Physique des solides du CNRS/Université Paris-Saclay pour la journée de mercredi.
  • Le DIM Respore, en sciences des solides poreux, a reçu les élèves le jeudi, à l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes de l’ESPCI/Université PSL, au laboratoire Sciences et Ingénierie de la Matière Molle (SIMM) et à l’Institut Pierre-Gilles de Gennes.
  • Enfin, vendredi, l’association d’éducation populaire Planète Sciences a conclu l’aventure dans son FabLab de Ris-Orangis, le PlasciLab.

Visites, rencontres, conférences, manipulations, jeux de plateau… Un programme diversifié dans ses approches pédagogiques, grâce auquel les élèves ont pu découvrir le monde de la microfluidique, voir une chambre de simulation atmosphérique, expérimenter avec la cryogénie et la supraconductivité, ou encore jouer avec les solides poreux. Le tout en visitant des laboratoires de recherche et des structures d’enseignement supérieur aux quatre coins de l’Ile-de-France.

Des échanges nourris ont eu lieu entre élèves et scientifiques des laboratoires d’accueil. La curiosité des collégiens ainsi que la pertinence de leurs questions ont été vivement appréciées des organisateurs. Charles Baroud, enseignant-chercheur au LadHyx a notamment souligné son « plaisir à présenter [la microfluidique] devant ces jeunes » lors de la journée du lundi.

La semaine s’est clôturée vendredi après-midi au FabLab de Planète Sciences, autour d’un goûter convivial qui a été l’occasion d’un retour d’expérience.

Une élève participante a confié lors de cette restitution :

« J’aimerais étudier la médecine. J’avais la possibilité de faire mon stage à l’accueil d’une clinique mais je n’aurais pas appris autant de choses qu’ici. En plus, on a eu la chance de découvrir notre région en visitant plusieurs lieux de recherche, c’était vraiment nouveau. A la fin du stage on se sent fatigués mais plus intelligents qu’avant, et soulagés de pouvoir rédiger un bon rapport de stage ».


Focus sur…   La journée du DIM ELICIT

Lundi matin, avec le DIM ELICIT, plusieurs chercheur·se·s du LadHyX se sont succédés pour présenter aux élèves les multiples facettes de la recherche en microfluidique. Un programme riche, pour satisfaire tous les curieux :

Grâce à Charles Baroud, Caroline Frot, Gabriel Amselem, Camille Duprat et Claise Dessales, la microfluidique n’a maintenant plus de secret pour les élèves. Ils ont pu découvrir les outils techniques utilisés notamment pour fabriquer des micro-canaux moulés, ou encore comprendre l’intérêt d’utiliser la microfluidique pour fabriquer des organes sur puce, par exemple pour des artères artificielles.

Guidés par Noémie Berthelot et Fabien Michel de l’association Planète Sciences, les collégiens ont également fabriqué leur propre « microscope en origami » grâce au kit foldscope. Avec un simple objectif photo de smartphone, l’observation de paramécies s’est révélée être un jeu d’enfant !

La journée s’est poursuivie par une rencontre-discussion sur le thème de l’orientation post-bac et des études à l’École Polytechnique avec deux élèves primo-entrants.

La dernière activité du lundi après-midi a été grand tour du campus. Pompiers au PC Sécurité, grand hall de l’école, souffleur de verre et palefrenier : il y a bien des lieux insolites et des métiers inattendus à l’École Polytechnique…

En prime, l’Esprit Sorcier a suivi les élèves toute la journée, pour capturer ces instants de découverte et de partage. Pour vivre ou revivre l’événement, c’est juste en dessous.

Bon visionnage !


Opération « Sciences pour tous »

L’opération « Sciences pour tous » a été initiée par le CEA en 2016. Elle consiste à donner l’opportunité à des élèves d’établissements REP (Réseaux d’Education Prioritaire), qui n’ont pas les réseaux professionnels nécessaires, de s’immerger dans le milieu scientifique pendant une semaine. L’objectif est de leur faire découvrir de nouvelles voies professionnelles et de développer leur esprit critique.